Randonnée dans la vallée de la Berwinne

Slider

Aujourd’hui, nous avions une envie folle de partir en randonnée et de redécouvrir la somptueuse vallée de la Berwinne. Pour y être allés à plusieurs reprises, nous la connaissons fort bien mais nous sommes toujours autant émerveillés par cette sublime vallée qui abrite notamment, la connue mais non moins jolie, rivière de la Berwinne. Une randonnée idéale à faire durant la période estivale qui se profile 🙂 .

La vallée de la Berwinne tient son nom de la rivière du même nom, la Berwinne ; qui signifie « rivière des castors ». Il s’agit de la principale rivière du Pays de Herve. Elle est longue de plus de 25 kilomètres et elle prend sa source à Aubel, plus précisément à proximité du cimetière américain de Henri-Chapelle. Elle traverse 5 localités différentes (Aubel, Mortroux, Bombaye, Berneau et Dalhem) avant de se jeter dans la Meuse du côté de Lixhe. Enfin, elle dispose de 4 principaux affluents : la Bèfve, la Bel, l’Asse et le Bolland.

Notre randonnée

Récapitulatif

Départ : Rue du Lieutenant Pirard 7, 4607 Dalhem. Le parking se trouve dans le prolongement du numéro 7, au niveau de l’école communale de Dalhem.   (latitude 50.714014 – longitude 5.726225)

Distance : 12,5 km

Durée : 03h00 à 04h00

Dénivellé positif : 139,6m

Dénivellé négatif : 139m

Difficulté : 1/5

Itinéraire : Tracé GPX

Veille à toujours respecter les règles d’or du randogeur quand tu pars en rando

La rando en vidéo (par Ratchet)

La randonnée que nous proposons aujourd’hui débute à Dalhem. Il s’agit d’une commune située en province de Liège et plus précisément dans la Basse-Meuse. Dalhem est un petit village atypique connu pour « la Vieille Ville », « le Wichet de la Rose », mais aussi les vestiges de son château et de ses fortifications datant de l’année 1080. Avant ou après la randonnée, nous te conseillons d’y jeter un coup œil car ces points d’intérêt ne se trouvent pas sur notre tracé gpx. Pour y accéder, c’est très simple, dirige-toi vers la friterie « Au pied du Wichet »  et prends directement à gauche au rond-point. Avance de quelques mètres, tu trouveras un peu plus loin un petit passage pentu qui te mènera jusqu’au Wichet de la Rose et aux vestiges du château de Dalhem.

Après ce détour touristique et culturel, nous redescendons et nous longeons la Berwinne pour arriver sur une grande prairie coupée en deux par une clôture, mais accessible via une servitude. Au loin, de l’autre côté de la Berwinne, nous voyons se dessiner les courbes du château de Dalhem. Dressé au milieu de son parc arboré au creux de la vallée de la Berwinne, il dégage une prestance totalement assumée.

Nous continuons notre randonnée le long de la Berwinne. Les canards qui y barbotent au rythme de l’eau qui s’écoule est quelque chose de très agréable et nous nous surprenons à flâner et à profiter de l’instant présent. Quel havre de paix reposant ! C’est incontestablement la partie préférée de Louna et de Django, puisqu’il y a de l’eau et que tous les moyens sont bons pour aller faire trempette 🙂

Important : Comme indiqué sur un panneau de signalisation que tu auras le plaisir de croiser et de lire, tout au long de cette partie, veille à toujours longer la Berwinne et ne t’aventure pas à plus de 3 mètres de celle-ci. Il s’agit d’une servitude et ces terres appartiennent à des agriculteurs désireux de garder leurs propriétés en bon état. Ne marche donc pas en plein milieu 🙂 .

Après une pause fraîcheur bien méritée, nous continuons notre aventure du jour. Nous avançons ici un peu plus sur les quelques vastes plaines vallonnées où traverse la Berwinne et nous profitons une dernière fois de ces magnifiques paysages car nous arrivons à dans un petit village bien connu de la Basse-Meuse…

La fin de cette partie de la randonnée longeant la Berwinne est symbolisée par le passage d’un petit pont métallique qui nous amène à Berneau. C’est avec un regret non dissimulé que nous terminons cette magnifique partie. Nous marchons ensuite à travers ce petit village pendant une quinzaine de minutes, pour changer radicalement d’ambiance. La suite de la randonnée est une succession de chemins agricoles offrant quelques paysages très sympathiques. Nous passons successivement par Berneau puis Bombaye avec un passage par un refuge pour ânes dont nous ignorions l’existence ! Il s’agit de « L’Oasis des Ânes » . Cette asbl a été créé en 2005 et s’occupe de la protection, du bien-être et de la sauvegarde des ânes. Il est très important de ne pas les nourrir et de les laisser tranquille (pense à attacher tes chiens 😉 ).

Une fois l’asbl passée, nous arrivons sur la dernière partie, mais non moins jolie, de la randonnée. Quelques champs agricoles, fruiticultures, chemins escarpés ou encore paysages vallonnés ponctueront la fin de notre périple journalier.

Autres photos

Laisser un commentaire